Les curiosités #4 : une box art, de l’organisation et un chat juif.

Bon. Histoire de toucher du doigt des sujets un poil moins mornes que celui du connard canard (coucou Donald) misogyne, raciste, homophobe, pro-guerre et j’en passe, qui va dorénavant servir de président à la plus grande puissance mondiale, il m’est apparu pertinent – pour ne pas dire nécessaire – de partager avec toi ces quelques bricoles qui donnent à la vie une délicate teinte rosée. (Et puis on le sait bien, c’est l’armée de Dumbledore qui gagne à la fin.) Continue reading « Les curiosités #4 : une box art, de l’organisation et un chat juif. »

Les curiosités #3 : du stop motion et des burgers.

Après une petite période de pénurie d’internet, force est de constater que si le manque de connexion est plutôt bon pour la vie sociale / le moral / le temps pour soi / toussa toussa, ne pas pouvoir écrire par ici a tout de même créé un certain vide. Ravie donc d’être de retour, et ce, avec les curiosités hivernales. Pendant cette période j’ai fait pas mal de chouettes découvertes, tant sur le plan culturel que sur le reste, prépare toi à un petit paquet de choses à voir. Continue reading « Les curiosités #3 : du stop motion et des burgers. »

Les séries qui ont fait vibrer 2015

Dis donc… Ça fait un sacré bout de temps que j’étais pas passée par ici ! Comment vas-tu ? Bonne année au fait ! J’espère que tu auras été gâté(e) tout autant que moi, cher poto internaute, et je te souhaite pour 2016 une tonne de nouvelles aventures, de découvertes, de voyages, d’évènements inattendus, de délicieuses surprises et de souvenirs précieux. De l’amour aussi bien sur, la santé, les thunes, toussa toussa. Continue reading « Les séries qui ont fait vibrer 2015 »

Où est donc passée Mïrka.

Maintenant qu’on est intimes toi et moi, il faut que tu saches qu’outre pianoter des heures sur mon clavier pour salement commenter les évènements qui m’entourent et passer mes journées à tenter de recréer des trucs vus en magasin avec les moyens du bord (hashtag blogueuse en mousse coucou), je suis étudiante en école supérieure d’art à Montpellier. D’où le toc du « je passe ma vie à bidouiller ». Ceci explique cela. Continue reading « Où est donc passée Mïrka. »