Carnet de voyage #1 : Barcelone.

Et voilà. Vingt quatre balais, « presque le quart de siècle » comme tout le monde se plait à te le rappeler avec un sourire amusé (blague qui manifestement ne fait marrer que les autres et t’arrache un sourire jaune façon toy toy, pas une once d’humour la gonze). Mais les vingt quatre balais à fêter à Barcelone, ça, c’est autre chose. Alors quand on s’est dit avec la potesse (Céline stu passes par là) qu’on s’arracherait bien se dorer la pilule sous le soleil espagnol pendant que le reste du monde fait sa rentrée, une vague d’émotion type adolescentes prépubères attendant leur première boum nous a tout à coup submergées. Chose dite chose faite, armées de nos bag packs, les solaires sur le nez et la carte des réseaux du métro type vieux touriste dans la poche, nous voilà parties pour quatre jours dans la ville du fuet catalan et de l’aïoli.  Et en cette occase, je t’ai préparé un petit carnet de voyage des trucs à faire impérativement quand tu te rends à Barcelone pour un séjour de courte durée.


  • L’ORGANISATION : se rendre à Barcelone.

Ça commence on ne peut mieux puisque Barcelone est extrêmement bien desservie en matière de covoiturage, surtout quand tu décolles du sud de la France. Alors ni une ni deux, pour moins de 60 roupies aller-retour, les places étaient réservées, et pas besoin de s’y prendre tant à l’avance (trajet bouclé cinq jours avant)… Dans le cas où tu ne partirais pas du sud de le France (un covoit Paris Barça, ça fait un peu long), rendez vous directement sur le site Opodo, un comparateur de prix pour billets d’avion. C’est fiable, testé (de nombreuses fois) et approuvé par moi même, tu peux y aller les yeux fermés, parole de scout.

Question logement, rien de plus simple, je me suis rendue sur le site Aubergesdejeunesse.com sur lequel tu peux réserver une auberge avec possibilité d’annulation sans frais. Le site Booking.com fonctionne également à merveille et s’occupe en outre de résas pour chambres d’hôtel si tu as des envies plus cozy. Allez, viens, j’t’embarque dans ma valise.

12079333_10206183574281278_6435086061916374497_n


  • LA VISITE : mucho poncho & petits coins perdus.

Je pense qu’il est temps d’enfiler tes meilleures sneakers, parce qu’à Barça, il faut marcher pas mal. Ce qui est compliqué dans la capitale catalane (non, nous n’ouvrirons pas le débat de l’indépendance), c’est que tous les plus beaux quartiers ne sont pas adjacents, obligation donc de prendre le métro… Mais ça vaut le coup ne serait-ce que pour entendre toutes les stations annoncées en catalan faut se mettre dans le bain les gars. Je t’embarque donc pour une petite visite guidée des sites où se rendre impérativement, sans se poser de questions.

La Rambla.

C’est l’avenue piétonne incontournable de la ville, qui fait le lien entre la place Catalunya et le bord de mer. De nuit comme de jour, ça grouille : tous les touristes se pressent autour des kiosques marchands de spécialités, des petits cafés en terrasse, des vendeurs ambulants et des nombreux automates qui bordent la rambla. C’est un lieu assez curieux et plein de charme.

Au milieu des Ramblas se trouve le fameux marché de la Boqueria, où tu peux dénicher toutes les spécialités de la région. C’est une balade délicieuse au centre de milliards de couleurs, assez poétique en fait (alors que ça sent quand même vachement le saucisson).

larambla2

larambla

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

larambla3

La Barceloneta.

C’est l’endroit auquel se rendre avec des morceaux bien chill dans les oreilles : l’immense plage de Barcelone aux airs californiens, avec ses cocotiers et son esplanade full of petits spectacles de rue, ses espagnol(e)s bronzé(e)s perchés sur leurs patins à roulettes rétro, et ses jolies paillotes dans lesquelles tu peux siroter de délicieux cocktails en bord de mer. On y trouve pleine de chouettes curiosités, de petits coins cachés… Ça respire l’iode et la crème solaire, les sorbets qui dégoulinent sur les poignets et le sable dans les chaussures.

labarceloneta

IMG_7962 - copie

labarceloneta1

labarceloneta2

Le Parc Guell.

Il se trouve juste à côté du parc de Creuta del Coll. Les deux proposent pas mal de jolis sentiers à parcourir, avec, un peu partout, des petits groupes de musique qui jouent en plein air, des jolis coins cachés, des graffitis immenses… Mais surtout, surtout, s’y trouve la vue la plus imprenable de Barcelone, face à la mer. Il faut grimper un peu, mais ça en vaut le détour, sans parler de la partie mosaïque en bas du parc, crée par Gaudi.

parc guell

parc guell2

La Sagrada Familia.

Amateur d’édifices religieux ou pas la Sagrada Familia est un des lieux incontournables par lesquels tu dois passer. C’est un peu comme Paris et la tour Eiffel quoi. Rien à dire de plus que : *bave*

sagradafamilia2

sagradafamilia

Le MACBA.

Mon lieu préféré de la ville. Le MACBA, c’est le Musée d’Art Contemporain de Barcelone. Et rien que pour l’animation tout autour, tu dois t’y rendre. Parce qu’effectivement, sur la petite place du musée se retrouvent des dizaines de skateurs venus pour s’entrainer, et c’est assez impressionnant. Alors assieds toi un moment, prends un bain de soleil, et kiffe. Si c’est chose faite, tu peux te rendre à l’intérieur. Son design est assez incroyable, et l’expo photographique actuelle de l’artiste Xavier Miserachs te plonge dans une Barcelone revisitée et poétique, s’approchant presque du bouquin pop-up taille humaine.

macba3

macba1

macba2


  • LES SORTIES : quelques bonnes adresses de la ville.

Le Boca Chica : (photo 1) C’est LE bar à cocktails branchouille (aucune remarque sur mes expression préhistoriques ne sera autorisée) où se rendre d’urgence. Il se situe dans le quartier de l’Eixample, et les Pinterest addict en seront absolument dingues. Miroirs, bois, cuir, objets design… Ça n’en finit jamais. Sans parler qu’il se joint à l’excellent restaurant (le Boca Grande) qui se situe à l’étage juste en dessous. Le bar sert également de délicieux tapas.

Le Manning Lobby Bar : (photo 2) Je m’adresse maintenant aux bourses vides qui me lisent (le premier qui me répond ctb : dehors), ami du bon plan, tu ne seras pas déçu. Ce petit bar situé dans un patio du 18ème Siècle juste à côté du Macba est absolument parfait pour un café à l’ombre à la Barcelonaise. Mais tiens toi bien : la cuisine y est très bonne, et à prix absolument dérisoires. Pour les gourmands donc : tapas à 2,00€, wraps à 2,50€, spécialités maisons et plats du jours à 5,00€. Tout est dit. Alors, tu kiffes ?

Pour tout le reste… Je te conseille de te balader, tu tomberas forcément sur des endroits géniaux et typiques de la capitale catalane, des petites paillotes en bord de plage aux Irish Pub un peu partout dans la ville, des spectacles de rue étonnants aux concerts incognitos dans de magnifiques églises (sans parler des dizaines de Burger King qui bordent les rues, la malbouffe addict que je suis / membre éminent de la #teamfatass n’a pas pu se retenir)…

Boca-Grande-Barcelona-4

Capture d’écran 2015-10-06 à 12.01.55

labalade3

Et toi, des destinations fétiches, des séjours qui ont changé ta life, des envies d’escapade ? Je suis toute ouïe ! En attendant de se retrouver bientôt pour de nouveaux bons plans, je te laisse rêver de voyages dépaysants, de rencontres géniales et de souvenirs incroyables, en espérant t’avoir permis de t’échapper un petit peu !

Rubriquabraquement vôtre,
Alba.
Publicités

2 thoughts on “Carnet de voyage #1 : Barcelone.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s